Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 11:48

Le comble de l’injustice : faire passer l’Albani pour un savant du kalâm ou sous influence du kalâm !

(Partie 7)

Conclusion

L’imam Ahmed a dit – qu’Allah lui fasse miséricorde – : « Il incombe à toute personne qui s’initie à parler de figh d’éviter ces deux principes : les notions vagues et l’analogie. » Il a dit également : « La plupart des erreurs des gens proviennent de la mauvaise interprétation et de l’analogie. »[1]

Iblîs est le premier à avoir recours à la mauvaise analogie. Il se voyait supérieur à Adam, c’est ce qui le poussa à refuser de se prosterner devant lui, bien que ce fût Allah Lui-même qui le lui avait ordonné. Le Très-Haut nous rapporte ses paroles : [Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé de feu, tandis que lui, Tu l’as créé d’argile].[2]

Or, l’Islam a pour mission d’associer entre les choses comparables et de dissocier entre celles qui sont incomparables, et il nous enjoint la justice sur laquelle repose la terre et les sept cieux ; Allah est juste, et Il attend de nous que nous soyons justes, en sachant que deux facteurs sont à l’origine de la discorde entre les hommes et plus particulièrement entre les musulmans, comme l’explique ibn Taïmiya à maintes reprises : l’ignorance et l’injustice.

Allah (I) révèle : [Quand leur vient une nouvelle qui est soit rassurante soit alarmante, ils la répandent. S’ils avaient ramené la chose au Messager et aux responsables de l’autorité parmi eux, les personnes compétentes auraient su comment la gérer. Si ce n’était la Faveur d’Allah à votre égard et Sa Miséricorde, vous auriez suivi Satan excepté un petit nombre d’entre vous][3] ; [Ceux qui font du tord aux croyants et aux croyantes alors qu’ils n’aient rien fait, sont les auteurs d’une calomnie et d’une faute évidente][4] [Deux anges se tiennent à sa droite et à sa gauche pour enregistrer tous ses faits et gestes • Nobles, ils écrivent ce que vous faites • La moindre parole qu’il prononce est retranscrite par un observateur avisé][5] ; [Des gardiens qui vous surveillent • De nobles scribes][6]; [Nous enregistrons leur témoignage, et ils seront interrogés dessus][7] ; [Pensent-ils que Nous n’entendons ni leurs secrets ni leurs discussions à l’écart des gens ? Ô que si, nos émissaires sont auprès de vous pour tout consigner][8] ; [La haine que vous éprouvez pour des gens ne doit pas vous pousser à être injustes ; soyez justes, et vous serez plus prompts à la piété].[9] [Quand vous témoignez, alors soyez impartial, même envers un proche parent, et soyez fidèles à vos pactes envers Allah][10] ;

[Allah vous ordonne de rendre les dépôts à ses ayants droit, et si vous devez juger entre les gens, alors faites-le avec justice. Quelle belle chose celle à quoi Allah vous exhorte ! Il était certes Voyant et EntendantÔ croyants ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager et aux détenteurs de l’autorité parmi vous. Si vous avez le moindre litige, alors ramenez-le à Allah et au Messager, si vraiment vous croyez en Allah et au jour du jugement dernier ; cela vaut mieux et aura de meilleures conséquences pour vous].[11]

[Il n’y a aucun bien dans bon nombre de leurs conversations privées, sauf lorsqu’il s’agit d’inviter à faire l’aumône, à faire le bien, ou à réconcilier entre les gens ; celui qui agit ainsi en vue de plaire à Allah, Nous le rétribuerons bientôt une grande récompense][12] ; [Ceux qui se plaisent à répandre la débauche sur le compte des croyants auront un châtiment terrible sur terre et dans l’au-delà, alors qu’Allah sait ce que vous ne savez pas][13] ; [Ne te mêle pas de se que tu ignores ; l’ouïe, la vue, et le cœur seront tous interrogés][14] ; [alors demandez aux gens du Rappel si vraiment vous ne savez pas].[15]

Selon Hakîm ibn Sa’d, j’ai entendu dire ‘Alî : « Ne soyez pas prompts à répandre les nouvelles et à ne soyez pas indiscrets, car vous allez bientôt rencontrer des malheurs et des troubles terribles. »[16] ‘Omar (t) ibn el Khattâb aurait dit : « Tu dois te faire une bonne opinion de la parole de ton frère croyant dans la mesure où il est possible de l’interpréter en bien. » Selon ‘Abd Allah (t) son fils : « J’ai entendu dire le Prophète (r) alors qu’il tournait autour de la Ka’ba : tu es si pure ! Ton parfum est si pur ! Tu es si illustre ! Et tellement sacré ! Mais par Celui qui détient l’âme de Mohammed entre Ses Mains ! Le croyant est encore plus sacré que toi auprès d’Allah (I) au niveau de ses biens et de son sang ; il faut se faire uniquement une bonne opinion de lui. »[17]

Selon Abû Huraïra, le Messager d’Allah (r) a déclaré : « Méfiez-vous de la suspicion, car la suspicion est le pire des mensonges. Ne vous abusez pas [dans vos transactions], ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous rivalisez pas les uns les autres, et ne complotez pas les uns contre les autres. Soyez plutôt des frères ô serviteurs d’Allah ! »[18]

Sufiân e-Thawrî a dit : « Il y a deux sortes de suspicions ; l’une d’entre elles qui consiste à faire état de ses impressions est un péché ; l’autre qui consiste à ne pas en faire état n’est pas un péché. »

« C’est la raison pour laquelle il fut ordonné précédemment d’éviter bon nombre de suspicions, car certaines d’entre elles consistent tout simplement à se faire une mauvaise opinion des gens biens. »[19]

Selon ibn ‘Omar : « Il suffit pour mentir de raconter tout ce qu’on entend. »[20]

Selon ibn ‘Omar (t), le Prophète (r) a déclaré : « Vous qui croyez du bout des lèvres, mais dont la foi n’a pas imprégné le cœur ! Ne faites pas de la médisance sur le dos des musulmans et ne vous ingérez pas dans leur vie privée. Allah s’ingère dans la vie privée de quiconque s’ingère dans la vie privée des musulmans au point de trahir les actions qu’il tient cachées au cœur de son foyer. »[21]

Il est certifié d’après le recueil e-sahîh, qu’il (r) a dit également : « Ne vous épiez pas, ne cherchez pas à connaître les rumeurs, ne vous haïssez pas, et ne complotez pas les uns contre les autres. Soyez plutôt des frères ô serviteurs d’Allah ! »

Selon Abû Huraïra (t), le Messager d’Allah (r) a déclaré : « Méfiez-vous de la suspicion, car la suspicion est le pire des mensonges. Ne vous épiez pas, ne suivez pas les rumeurs, ne vous rivalisez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas les uns les autres, et ne complotez pas les uns contre les autres. Soyez plutôt des frères ô serviteurs d’Allah ! Comme Il vous l’a imposé. Le musulman est le frère du musulman ; il n’est pas injuste envers lui, il ne le trahit pas, et il ne le méprise pas. La piété est ici, la piété est ici en désignant sa poitrine. Il suffit pour faire du mal de mépriser son frère musulman. Le musulman dans son intégralité est sacré pour son frère ; au niveau de son sang, de ses biens, et de son honneur. Allah ne regarde pas vos apparences et vos formes, mais Il regarde plutôt vos cœurs et vos actes »[22]

Selon Mu’âwiya (t), j’ai entendu dire le Messager d’Allah (r) : « Si tu cherches après la vie privée des musulmans tu vas les corrompre, ou bien a-t-il dit, tu risques de les corrompre. »[23] Toujours selon Mu’âwiya, j’ai entendu dire le Messager d’Allah (r) : « Si tu cherches à suspecter les gens tu vas les corrompre. »

Par : Karim Zentici

http://mizab.over-blog.com/

http://www.mizab.org/

[1] El qawâ’id e-nurâniya de Sheïkh el Islam ibn Taïmiya (2/437).

[2] El A’râf ; 12 Il pensait que le feu valait mieux que l’argile, mais son raisonnement était erroné. C’est le contraire, en effet, qui est plutôt vrai. Le feu a la particularité de brûler et de consumer tout ce qu’il atteint. Il ne produit rien, contrairement à la terre qui est une matière bénite. Elle engendre les plantes et les arbres et offrent de grands services aux hommes. Non seulement Satan use d’une analogie fausse, mais, plus grave, il l’oppose à l’ordre divin. Il aurait dû, en principe, s’y soumettre sans broncher ni manifester le moindre mécontentement. Mais, au lieu de cela, il s’enfla d’orgueil, et se rebella contre l’ordre de Dieu, car il bouillonnait de jalousie. En retour, il eut droit à la damnation. (El Fawzân).

[3] Les femmes ; 83

[4] Les coalisés ; 58

[5] Qâf ; 17-18

[6] La fissure ; 10-12

[7] Les ornements ; 19

[8] Les ornements ; 80

[9] Le repas céleste ; 8

[10] Le bétail ; 152

[11] Les femmes ; 58-59

[12] Les femmes ; 114

[13] La lumière ; 19

[14] Le voyage nocturne ; 36

[15] Les prophètes ; 7

[16] La chaine narrative de cette annale est authentique ; voir : el adab el mufrad de Sheïkh el Albânî (p. 117).

[17] Rapporté par ibn Mâja ; Sheïkh el Albânî considère qu’il est authentique en regard des autres Hadith qui viennent le consolider ; voir : Sahîh e-targhîb wa e-tarhîb (2/630).

[18] Hadith authentique ; voir : Sahîh el jâmi’ (2679).

[19] Voir : Fath el Qadîr de Shawkânî.

[20] Cette annale est authentique ; voir : el Adab el mufrad (884).

[21] Voir : Sahîh sunan Abî Dâwûd (4880) et Sahîh e-targhîb wa e-tarhîb (2/589).

[22] Voir : Sahîh e-targhîb wa e-tarhîb (2885).

[23] Hadith authentique ; voir : Sahîh e-targhîb wa e-tarhîb (2342).

Partager cet article

Repost 0
Publié par mizab
commenter cet article

commentaires

Sa3id 09/06/2015 19:49

BarakaAllah oufik frêre de ta réponse rapide jazakaAllah oukhayran continue à faire des articles intéressant ils sont trop bien j'ai lu toute les sections continue comme ça.

mizab 10/06/2015 01:41

wa fik baraka Allah !

wa jazaka Allah kheir pour les encouragements !

Sa3id 09/06/2015 16:03

Salam o 3alaykoum wa rahmatoAllah wa barakatoh ca va frère? je voulais te poser une question ca a rien à voir avec le sujet mais j'ai abslument rien trouvé sur internet donc je te la pose à toi: est ce que c'est interdit de psalmodier sa voix lors de l'invocation du qunut lors de tarawih?

mizab 09/06/2015 16:16

Wa 'aleïkom salem wa rahmat Allah !

Je vais bien, baraka Allah fik !

Pour ta question, je préfère te donner la réponse de la lajna daima qui fut interrogé sur le sujet et qui a répondu par la négative, soit qu'il est interdit de psalmodier sa voix lors de l'invocation du qunut lors de tarawih, wa Allah a'lam !

رقم الفتوى (21263) بتاريخ 1420 /12/20



الحمدلله وحده والصلاة والسلام على من لانبي بعده وبعد
فقد اطلعت اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والافتاء على ماورد إلى سماحة المفتي العام من المستفتي
مروان بن محمد يماني والمحال إلى اللجنة من الأمانة العامة لهيئة كبار العلماء برقم 5308وتاريخ 1420/11/2:

وقد سأل المستفتي سؤالا هذا نصه :

لدينا إمام أكرمه الله بحفظ كتابه الكريم وجمال الصوت ولذلك يحرص كثير من الناس على الصلاة خلفه
،وكذلك ولكن لوحظ عليه في صلاة الوتر في قيام رمضان أمور أحببنا عرضها عليكم لمعرفة الحكم الشرعي فيها وهي :

1- أنه يلحن الدعاء ويدعو بصوت يشبه صوته عند قراءة القرآن وكذلك معظم دعائه مسجوع ويطيل الدعاء إلى نصف ساعة أو أكثر أو أقل بقليل ولما خوطب في ذلك اعتذر بأنها ليال فضيلة -- ليالي العشر الآواخر من رمضان -- وبأن بعض المرضى ومن أصابتهم مصائب يطلبون منه الدعاء رجاء القبول عند الله تعالى0

الجواب :

المشروع للداعي اجتناب السجع في الدعاء وعدم التكلف فيه وأن يكون حال دعائه خاشعا متذلالا مظهرا
الحاحه والافتقار إلى الله سبحانه فهذا أدعى للإجابة وأقرب لسماع الدعاء 0

وعلى الداعي ألا يشبه الدعاء بالقرآن فيلتزم قواعد التجويد والتغني بالقرآن فإن ذلك لايعرف من هدي النبي صلى الله عليه وسلم ولامن هدي أصحابه رضي الله عنهم0



انتهت


اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

الرئيس
عبدالعزيز بن عبدالله آل الشيخ

عضو
صالح بن فوزان الفوزان

عضو
بكر بن عبدالله أبوزيد